Objectifs et axes du LISIS

Objectifs prioritaires

En réunissant des chercheurs issus de différents systèmes d’éducation, le Laboratoire vise ainsi à faciliter le déploiement de recherches relatives à l’éducation inclusive dans un contexte scolaire et communautaire.

Dans cette optique, la collaboration scientifique développée dans le cadre du Laboratoire répond aux objectifs suivants : conduire et promouvoir conjointement des travaux de recherche et de développement en lien avec le champ de l’éducation inclusive ;

  • développer et consolider des collaborations et échanges entre les membres et les institutions impliquées dans une perspective de dialogue interculturel et interdisciplinaire ;

  • assurer un partage des savoirs et des connaissances développés tant dans les communautés scientifiques qu’éducatives ;

  • contribuer au débat sur la question de l’éducation inclusive ;

  • favoriser la formation mutuelle à et par la recherche des membres du Laboratoire.


Axes de recherche et de développement

La programmation scientifique du Laboratoire est placée sous la responsabilité de son comité scientifique. Elle s’inscrit dans quatre axes de recherche et de développement complémentaires qui orientent la réalisation des objectifs du Laboratoire :

1. Fondements
L’axe Fondements s’intéresse aux valeurs, croyances, représentations et conceptions pouvant s’associer aux raisons d’être d’un système éducatif inclusif. Les recherches se rapportant à cet axe investiguent les différents ancrages du mouvement de l’éducation inclusive, incluant l’étude des différents processus d’exclusion. Par des études tant à l’échelle régionale, nationale qu’internationale, cet axe de recherche vise à développer la connaissance autour des différents leviers qui sont évoqués pour justifier le développement d’une école pour tous.

2. Acteurs de l'inclusion
L’axe Acteurs de l'inclusion vise à mieux comprendre le vécu, les expériences et les interactions des groupes et individus relativement au processus d'inclusion (notamment les professionnels, les enfants, jeunes, adultes et leur famille ou les associations). L'éducation inclusive, pensée dans une perspective communautaire, renvoie à la prise en compte des représentations et identités de l’ensemble des acteurs impliqués dans son développement et sa mise en œuvre. Il est également question d'étudier leurs rôles et compétences respectifs. Enfin, les travaux réalisés dans cet axe visent à développer des connaissances sur les voies soutenant la collaboration entre les différents acteurs de l’éducation inclusive.

3. Pratiques inclusives
L’axe Pratiques inclusives porte sur l’étude des actions menées par les acteurs des communautés éducatives pour répondre aux besoins de tous les élèves. Il s’agit également d’investiguer les conditions favorisant l’accès équitable à l’éducation et à la participation sociale pour tous, ceci durant les différents temps du développement de la personne et lors des transitions entre ceux-ci. Les travaux développés dans cet axe visent également à permettre le dialogue autour des pratiques développées dans différentes cultures éducatives et professionnelles afin de tirer parti de la diversité des expériences.

4. Éducation formelle, non formelle et informelle
L’axe Éducation formelle, non formelle et informelle s'intéresse à la construction, au partage et à l'appropriation des connaissances rattachées au champ de l'éducation inclusive. Il implique l’étude des savoirs issus des milieux scolaire, communautaire et familial, ainsi que de leur articulation. Les questions soulevées dans cet axe traitent donc des contenus d'éducation et de formation, mais également des lieux et des modalités dans lesquels ces connaissances et savoirs prennent forme et sont partagés.